Cliquez sur ce bouton +1 pour dire à vos amis que cette page vous a plu.    
Textes, croquis et photos (sauf mention contraire) Claude Beaudevin  e-mail Claude Beaudevin Présentation et mise en page Bruno Pisano  e-mail Bruno Pisano

  Certains mots à la signification spécifique sont écrits en bleu et soulignés en pointillés. Si vous laissez la souris dessus, une info-bulle affichera leur définition.

 
Les sites du bassin du Drac au pléniglaciaire du Mindel PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Claude Beaudevin   
Vendredi, 16 Juillet 2010 11:39

10 mai 2013

Tableau des sites témoins

Légende du tableau

 

Rep

Appellation du site témoin

type

Altitude site (m)

Altitude glacier (m)

Coordonnées

Distance

au col
Bayard (km)

Rive gauche (Sud)

DM1

Arête S du Pic de la Greysiniére

Seuil

l=1200m

1897

1950

6°02' 55"

44°36' 43"

Proche du col

DM2

Arête Est de Costefolle

SE à pommeau

1900

1950

6°02' 25"

44°39' 41"

7,2

DM3

Pic de Chauvet

(Angle NE Dévoluy)

SE à pommeau

1823

1870

5°57' 22"

44°46' 22"

20

DM4

Col de l'Arc

SE

1770

1820

5°36' 42"

45° 04' 55"

62

DM5

Grande Roche St Michel

SE

1720

1770

5°37' 25"

45°59' 20"

65,5

DM6

Arête N du Moucherotte

SE

1690

1740

5°38' 05"

45°09' 22"

69,6

Rive droite (Nord)

DM7

Les Mortes

(sur Moissiére)

SE à pommeau

2001

2050

6°13' 59"

44°36' 38"

Proche du col

DM8

Le Cuchon

(sur Ancelle)

SE

1940

1990

6°13' 20"

44°38' 08"

Proche du col

DM9

Sous le col du Cendrié

SE

1840

1890

6°07' 19"

44°43' 14"

10,5

DM10

Arête S des Cloutous

(sur Aspres les Corps)

SE

1840

1890

6°00' 20"

44°48 54"

21,5

DM11

Notre Dame de la Salette

SE à pommeau

1803

1850

5°58' 42"

44°51' 35"

26

DM12

Versant W du Sénépy

Dépôt

1750

1750

5°43' 07"

44°54' 22"

43

DM13

Versant E du Sénépy

Dépôt

1750

1750

5°43' 23"

44°54' 25"

43

DM14

Versant N du Sénépy

SE

1760

1810

5°43' 12"

44°54' 32"

44

DM15

Croix du Gouret

(sur Villard Saint Christophe)

SE

1700

1750

5°49' 24"

44°59' 09"

42

DM16

Versant E de la Peyrouse

Sillons vallonnés

1680

1730

5°43' 32"

44°59' 31"

50

DM17

Versant W de la Peyrouse

Sillons vallonnés

1700

1750

5°43' 25"

44°59' 31"

50

DM18

Petite Cuche

Arête NW du Grand Serre

SE

1690

1740

5°49' 10"

45°01' 03"

55

Trièves

DM19

Le Rognon

SE à pommeau

1851

1900

5°42' 11"

44°43' 55"

DM20

Arête NE de l'Aiguille

SE

1850

1900

5°49' 13"

44°48' 18"

DM21

Arête NE de Pointe Feuillette

SE à pommeau

1859

1910

5°44' 40"

44°42' 00"

DM22

Sommet au sud du col de Jajéne

Seuil

l= 200 m

1870

1920

5°44' 22"

44°42' 27"

DM23

Arête E du Mont Barral

SE

1820

1870

5° 37 36

44° 45 10
 

Quelques remarques sur ces sites

Le seuil Bayard permettait la communication des glaciers entre le bassin du Drac, au nord, et le sillon durancien de Gap, au sud. Sur le seuil, la surface glaciaire présentait une pente dirigée d'est en ouest, c'est-à-dire du col de Manse vers le col Bayard.

À l'extrémité ouest du seuil, disons à la verticale du Col Bayard, le site DM1 montre un glacier culminant à peu près à 1950 m, cependant que les sites témoins DM7 et DM8, proches de son extrémité est, indiquent une altitude du glacier de l'ordre de 2000 m. Sur la longueur du seuil (12 km), le glacier présentait donc une pente dirigée d'est en ouest . Nous avons donc adopté l'altitude de 1960 m sur le col Bayard, qui se situe du côté ouest du seuil.

Descendant maintenant la rive gauche du Drac, nous rencontrons le site témoin DM3, le Pic de Chauvet, qui marque l'angle NE du Dévoluy. Ce site présente un grand intérêt, car il est certain, vu le relief du terrain où il se situe, qu'il n'était pas affecté par l'existence de glaciers locaux et que, par conséquent, il indique avec une bonne précision l'altitude du glacier à cet endroit.

Continuant à descendre la rive gauche du Drac, nous arrivons au site DM4, le col de l'Arc. Son point représentatif sur le graphique se situe légérement au-dessus de la courbe moyenne. Ceci peut être attribué au fait, déjà signalé, qu'il n'a livré passage qu'à peu de glace lors du pléniglaciaire, ainsi qu'en témoigne la faible étendue des prairies qui tapissent son versant ouest.

Enfin, peu avant Grenoble, le site DM6, l'arête N du Moucherotte, à l'entrée du Vercors, se situant, comme le Pic de Chauvet, dans un relief ne présentant pas de glaciers locaux, fournit lui aussi un repaire très fiable.

Descendons de même la rive droite du Drac à partir du Seuil Bayard. Nous rencontrons tout d'abord ce que nous avons appelé "les citadelles avancées du Vercors", c'est-à-dire le Sinépy et la Peyrouse. Les sites témoins DM13 et DM14 nous montrent que la surface glaciaire arrivait pratiquement au niveau du sommet du premier. C'était donc un sommet jardin. À première vue, il n'est pas exclu qu'il s'agisse là de formes datant d'un stade de retrait, cependant qu'au pléniglaciaire, le Sinépy était entièrement noyé. Cette éventualité ne nous semble pas pouvoir être retenue, la surface de glace devant être continuellement descendante dans le sens de marche du glacier.

Il en est de même pour la Peyrouse, qui porte les sites DM16 et DM17. Enfin, on peut voir que le Trièves abritait un glacier dont la surface s'élevait à 1900 m environ.

 

Retour à la page sur

Haut de page
 

Mise à jour le Vendredi, 31 Octobre 2014 09:08