Cliquez sur ce bouton +1 pour dire à vos amis que cette page vous a plu.    

Qui est en ligne ?

Nous avons 55 invités en ligne

Fil RSS

Les paysages glaciaires Les paysages glaciaires

Formations glaciaires

L'altitude des glaciers

Au Würm et au Riss

Les glaciers du Mindel

Textes, croquis et photos (sauf mention contraire) Claude Beaudevin  e-mail Claude Beaudevin Présentation et mise en page Bruno Pisano  e-mail Bruno Pisano

  Certains mots à la signification spécifique sont écrits en bleu et soulignés en pointillés. Si vous laissez la souris dessus, une info-bulle affichera leur définition.

 
Légende communes à tous les tableaux PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Claude Beaudevin   
Lundi, 19 Juillet 2010 19:33
Version 126 du 18 janvier 2018

Les sites dont les noms sont mentionnés en rouge ont été reconnus in situ. Les autres ont été déterminés d'après les cartes ou observés à distance. Ceux dont les noms sont soulignés sont cités dans la littérature ou figurent sur les cartes géologiques.

 

Rep

Repères des sites sur les graphiques.

Les repères relatifs à plusieurs sites caractéristiques situés sensiblement sur une même ligne de plus grande pente comportent un suffixe A, B, C (par exemple A2A, A2B).

 
Type
de
modelé
BE
Blocs erratiques
BR "Broues", terrasses inclinées
Can Cannelures
D Dépôts glaciaires
Rav Ravinement
Rav S Ravinement stabilisé
SE Sommets d'épaulements
SEP Sommets d'épaulements type pommeau (*)
SESup Sommet d'épaulement supérieur
SP Sillons de pente
SRE Sillons rocheux d'épaulement
SVE Sillons vallonnés d'épaulement
SRD Sillons rocheux de diffluence
SVD Sillons vallonnés de diffluence
S Sillons sans précision de forme ni de situation
Mor Moraines
RA Rebords d'auge
RM Roches moutonnées
SG Stries glaciaires
VE Versant d'érosion (Sommet)

(*) : ce type d'épaulement, contrairement au type habituel, ne présente pas une pente continuellement descendante vers la vallée. Il se termine à sa partie inférieure, avant la plongée du flanc d'auge, par un petit sommet, haut de 10 ou 20 m et souvent formé d'une roche plus résistante que le reste de l'épaulement. Sa forme évoque souvent celle d'une selle targuie, relevée à l'avant par un pommeau.

L'altitude de ce pommeau, un point très caractéristique du relief, figure souvent sur les cartes ; c'est elle que, dans ce cas, nous avons pris comme altitude du sommet d'épaulement SE correspondant.

 
Alt Altitude maximum du site (pour les sillons, altitude du fond du sillon le plus élevé).

Les altitudes ont été relevées sur les cartes IGN au 1/ 25 000, avec parfois utilisation d'un GPS sur le terrain pour obtenir les coordonnées en plan du site témoin, puis report de celles-ci sur une carte au 1/25 000 de manière à en déterminer l'altitude. Cette méthode conduit à des valeurs plus exactes des altitudes que celles fournies directement par le GPS.

On remarquera que les reliefs utilisés dans cette étude sont souvent assez caractéristiques pour avoir déjà attiré l'attention des topographes.

Certaines altitudes ont été déterminées grâce aux courbes de niveau de la carte IGN au 1/25 000, de préference en utilisant la version accessible par Géoportail.

Nb Nombre de sillons du site
Larg Largeur du site (distance entre les fonds des sillons situés aux deux extrémités du site, mesurée orthogonalement à la direction de ceux-ci).
Pente Pente de l'épaulement ou du seuil de la diffluence
Dist Distance au vallum frontal würmien, soit :
  • Pour l'Isère, l'Arc, la Romanche, l'Eau d'Olle et le Vénéon, à Rovon, 40 km en aval de Grenoble, à l'altitude 200 m .
  • Pour la Durance, 7 km en amont de Sisteron à l'altitude 570 m (stade du Grand Bois).
Coord Les coordonnées approchées des sites caractéristiques sont données dans le système géodésique UTM WGS84 utilisé pour le carroyage des cartes IGN TOP 25 à partir de 1999. Exceptionnellemnt aussi dans le systéme géographique (degré, minute, seconde), de maniére à permettre une visualisatio, directe sur Google Earth.

On peut obtenir une valeur approchée des coordonnées exprimées dans le système EURO 1950 (dont les amorces figurent en marge des cartes IGN TOP 25 antérieures à 1999) en ajoutant 100 m aux valeurs de X et 200 m à celles de Y.

Pour obtenir la valeur des coordonnées exprimées dans le système géographique, on peut utiliser le logiciel Apsalin.

Glaciation W = Würm, R= Riss, M=Mindel LM=La Molière (Mindel)
 

Mise à jour le Jeudi, 18 Janvier 2018 10:54