Cliquez sur ce bouton +1 pour dire à vos amis que cette page vous a plu.    

Qui est en ligne ?

Nous avons 20 invités en ligne

Fil RSS

Les paysages glaciaires Les paysages glaciaires

Formations glaciaires

L'altitude des glaciers

Au Würm et au Riss

Les glaciers du Mindel

Textes, croquis et photos (sauf mention contraire) Claude Beaudevin  e-mail Claude Beaudevin Présentation et mise en page Bruno Pisano  e-mail Bruno Pisano

  Certains mots à la signification spécifique sont écrits en bleu et soulignés en pointillés. Si vous laissez la souris dessus, une info-bulle affichera leur définition.

 
L'appellation EGT PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Claude Beaudevin   
Dimanche, 08 Mars 2020 15:19

Au pléniglaciaire, lorsque le niveau atteint par les glaciers est maximum et où il n'y a pas ou extrêmement peu de production d'eaux glaciaires, seules jouent alors l'érosion périglaciaire et les actions exercées par les glaciers :

      • l'érosion périglaciaire, due à la gélifraction qui s'exerce sur les reliefs émergés et dont les produits tombent sur la surface du glacier,

      • les actions exercées par les glaciers, qui se résument essentiellement à l'évacuation des débris déposés à la surface des glaciers ainsi qu'à l'arrachement par poussée de blocs sur les versants et le fond de l'auge.

Nous avons appelé « Erosion conjointe par Gélifraction et Transport par un glacier » ou EGT ce mode d'érosion, dont nous avons rencontré de nombreux exemples au cours de nos études.


Mise à jour le Samedi, 02 Mai 2020 18:14