Cliquez sur ce bouton +1 pour dire à vos amis que cette page vous a plu.    
Textes, croquis et photos (sauf mention contraire) Claude Beaudevin  e-mail Claude Beaudevin Présentation et mise en page Bruno Pisano  e-mail Bruno Pisano

  Certains mots à la signification spécifique sont écrits en bleu et soulignés en pointillés. Si vous laissez la souris dessus, une info-bulle affichera leur définition.

 
Les formes de déflation PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Claude Beaudevin   
Jeudi, 11 Août 2011 17:43
Version 84

Les vents glacés catabatiques qui descendaient des grands glaciers et des calottes  quaternaires ont creusé parfois des formes en creux (sillons, dépressions, etc) dont les plus importantes ont pu subsister jusqu'à nos jours. C'est ainsi que l'étang de Montady, près d'Ensérune (Hérault), occupe une dépression creusée dans les sédiments éoliens par les vents descendus du Massif Central.

L'étang de Montady, près d'Ensérune dans l'Hérault

À vrai dire, il ne s'agit plus d'un étang, car celui-ci a été comblé et drainé depuis le Moyen Âge. Mais il a conservé sa forme remarquable.

Voir avec Google Earth (coordonnées : 43°19'11" N, 3°07'23" E)

(Si Google Earth n'est pas installé sur votre poste, suivez la procédure indiquée ici)

 

Photo Joachim Thellier (étang de Montady) 

D'autres étangs voisins, tous circulaires, comblés ou non, nous paraissent être également des formes de déflation dues à l'action des vents glaciaires.

Le plus spectaculaire d'entre eux est l''étang de Marseillette (diamètre 5 km). Voir avec Google Earth (coordonnées : 43°13’47 N, 2°34’06 E).

On peut citer aussi :

 

Voici à présent les couloirs de déflation de l'Altaï (Russie) environ 200 km au sud de Novossibirsk.

Couloirs de déflation de l'Altaï en Russie

Image Google Earth

Ils ont été creusés également par les vents glacés, mais à une tout autre échelle que les exemples précédents : leur longueur atteint 380 km sur une largeur de 6 à 8 km. A la fin de la dernière glaciation, ils ont été empruntés par les eaux d'une débâcle gigantesque de lac glaciaire.

Voir avec Google Earth (coordonnées UTM : 44 U 540000 E, 5810000 N).

 

Dernier exemple, les rainures remarquables de la région du lac Balaton (Hongrie), particulièrement bien visibles sur ce document NASA.

Voir avec Google Earth (coordonnées : 46°49’37 N, 17°41’30 E).

Rainures au lac Balaton en Hongrie

Le lac Balaton lui-même, très peu profond, nous semble pouvoir peut-être appartenir au même type. Il pourrait avoir été creusé par les remous créés à l'aval de la chaîne de collines qui dominent le lac au nord....

Remous dans le torre,t du Vallon des Etages, en Oisans

... à l'image de cette cuvette creusée par un remous du torrent du Vallon des Etages (Oisans).

Cependant, nous resterons ici très prudents, ne disposant pas des cartes géologiques détaillées de cette région.


Mise à jour le Lundi, 30 Juillet 2012 14:39