Cliquez sur ce bouton +1 pour dire à vos amis que cette page vous a plu.    
Textes, croquis et photos (sauf mention contraire) Claude Beaudevin  e-mail Claude Beaudevin Présentation et mise en page Bruno Pisano  e-mail Bruno Pisano

  Certains mots à la signification spécifique sont écrits en bleu et soulignés en pointillés. Si vous laissez la souris dessus, une info-bulle affichera leur définition.

 
Les glaciers du Dévoluy PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Claude Beaudevin   
Dimanche, 16 Octobre 2011 08:35
Version 115

Le glacier qui, au Würm, remplissait le Dévoluy, n'atteignait sans doute pas le talweg du Drac, dont, rappelons-le, la vallée était alors libre de glaces. Au Riss, par contre, le glacier intérieur du Dévoluy rejoignait celui du Drac par la vallée de la Souloise. Au passage, il recevait les glaces descendues de la face nord de l'Obiou. Dans celle-ci, les glaciers - rissien puis würmien - ont sculpté des paysages caractéristiques.

La face nord de l'Obiou dans le Dévoluy (Hautes-Alpes)

Voici par exemple la partie supérieure de cette face. La face nord proprement dite s'étend à la verticale du sommet.

Plus à gauche, un vallon glaciaire culmine au col du Petit Obiou, c'est là que passe la voie d'accès au sommet.

La flèche 1 montre la situation du fond de cirque représenté par la figure suivante.

 

Ce fond de cirque est parsemé de nombreuses bosses, formation que nous avons rencontrée ailleurs, dans d'autres roches peu compétentes.

Cirque bosselé sous l'Obiou dans le Dévoluy (Hautes-Alpes)

Des considérations morphologiques ainsi que l'absence de dépôts glaciaires dans cette zone nous inclinent à penser que le glacier intérieur du Dévoluy ne franchissait pas alors le col des Faïsses (1699 m).

Le col des Faisses qui sépare le Dévoluy du Beaumont

Le col des Faïsses, où passe la voie d'accès à l'Obiou, sépare le Dévoluy du Beaumont.

Lors de glaciations plus anciennes, il n'en était pas de même et ce col voyait passer les glaces du glacier provenant de l'intérieur du Dévoluy. Par ailleurs, G. Monjuvent mentionne la présence de dépôts cristallins à l'intérieur du Dévoluy, sans, malheureusement, pouvoir les situer.

Nos études montrent également que le col du Noyer a été franchi par le glacier durancien, lors de glaciations antérieures au Riss.

On pourra apprécier également la beauté de quelques-uns des magnifiques vallons glaciaires du Dévoluy.


Mise à jour le Mardi, 07 Mai 2013 17:36