Cliquez sur ce bouton +1 pour dire à vos amis que cette page vous a plu.    
Textes, croquis et photos (sauf mention contraire) Claude Beaudevin  e-mail Claude Beaudevin Présentation et mise en page Bruno Pisano  e-mail Bruno Pisano

  Certains mots à la signification spécifique sont écrits en bleu et soulignés en pointillés. Si vous laissez la souris dessus, une info-bulle affichera leur définition.

 
Les demoiselles coiffées PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Claude Beaudevin   
Dimanche, 20 Mars 2011 10:52
Version 87

Dans un dépôt morainique, comme dans toute formation rocheuse, existent des circulations d'eau. Les gros blocs freinent les remontées d'eau, qui déposent alors leur calcaire sous ceux-ci. La demoiselle coiffée, encore appelée cheminée de fée se construit lentement dans le sol, puis elle est dégagée par l'érosion. Le bloc sommital n'est pas un simple parapluie !

La Demoiselle Coiffée de Ville-Vieille dans le Queyras (Hautes-Alpes).

Son élévation par rapport au sol donne une idée de l'importance de l'érosion depuis la disparition du glacier.

Demoiselles coiffées
 
Demoiselles coiffées

Cette cheminée de fée est une des nombreuses formations de la Salle de Bal des Demoiselles Coiffées de Théus dans la vallée de la Durance, non loin de Gap dans les Hautes-Alpes.

 

Quant à celles-ci, elles se situent rive gauche du lac de Serre-Ponçon, entre Pontis et le Sauze (Hautes-Alpes).

Demoiselles coiffées
 
Demoiselles coiffées

Une dernière photo spectaculaire, due, comme les précédentes, à Guillaume Laget. Ce sont les demoiselles coiffées de la vallée du Rabioux, au dessus de Chateauroux-les-Alpes (Hautes-Alpes).

D'autres demoiselles bien connues sont celles des Pyramides d'Euseigne dans le Valais (Suisse).


Mise à jour le Mardi, 22 Mars 2011 14:16