Cliquez sur ce bouton +1 pour dire à vos amis que cette page vous a plu.    
Textes, croquis et photos (sauf mention contraire) Claude Beaudevin  e-mail Claude Beaudevin Présentation et mise en page Bruno Pisano  e-mail Bruno Pisano

  Certains mots à la signification spécifique sont écrits en bleu et soulignés en pointillés. Si vous laissez la souris dessus, une info-bulle affichera leur définition.

 
Les formes d'ablation moyennes
Les sillons vallonnés PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Claude Beaudevin   
Lundi, 20 Septembre 2010 19:33
Version 86

Les sillons marginaux se présentent souvent sous la forme de sillons vallonnés. Il s'agit de petits vallons séparés par des bourrelets allongés, de longueur décamétrique à hectométrique. Les bourrelets, souvent modelés en dos de baleine, sont formés en général de dépôts morainiques. Les sillons vallonnés sont souvent associés aux sillons rocheux, qu'ils masquent parfois.

Exemples : le Queyron (Hautes-Alpes), les Sures, au-dessus d’Auris-en-Oisans (Isère), la Marionnaise, sous le col du Lautaret (Hautes-Alpes).

Aux Sures (Auris-en-Oisans, Isère), de nombreux sillons vallonnés montrent un écoulement de glace du glacier de la Romanche en direction de l'ombilic du Bourg d'Oisans, ce que confirme la présence de roches allochtones (altitude 1875 m). Les flèches indiquent le sens de progression de la glace.

Sillons vallonnés des Sures (Auris-en-Oisans, Isère)
Image sensible au passage de la souris

Au second plan, le sommet de Pied Moutet.

A l'arrière-plan :

  1. La Tête des Fétoules,
  2. La Tête de Lauranoure,
  3. La Roche de la Muzelle,
  4. Le Rochail.

En A, les sillons rocheux du col sous Pied Moutet.

En B, un site de sillons vallonnés, celui de la Chalp.

 

Sillons vallonnés de la Côte Névachaise (vallée du col de l'Échelle, Hautes-Alpes).

Ces sillons, sensiblement perpendiculaires à l'arête, montrent un écoulement de la glace de France en Italie, que corrobore la présence de cannelures de même orientation au sommet de la Côte.

La glace atteignait la base des aiguilles de calcaire dolomitique. Les flèches indiquent le cheminement de la glace.

Dans les éboulis, on remarque des formes caractéristiques de l'écoulement en nappe des pierrailles gorgées d’eau lors des gros orages.

Sillons vallonnés dans la vallée du col de l'Échelle, Hautes-Alpes
 
Sillons vallonnés au col des Près de Fromage (Hautes-Alpes)

De très nombreux sillons vallonnés sont visibles au col des Près de Fromage, près du Sommet Bucher (Queyras, Hautes-Alpes), que l'on gagne facilement par une route au départ de Château-Queyras.

Voici une toute petite partie de ce site, peut-être le plus accessible des Alpes.

 
Sillons vallonnés sur la crête du Pic Rouge de Bassiès en Ariège

Ces sillons vallonnés sont situés sur la crête du Pic Rouge de Bassiès au Pic de Cabanatous (Vallée de Bassiès, Ariège). Le glacier remplissait toute la partie supérieure du cirque. Seul le sommet du Pic Rouge de Bassiès émergeait.

Sur cette arête, les nombreux sillons traduisent l'écoulement de la glace de la gauche vers la droite (flèches blanches) (altitude de l'ordre de 2100 mètres).

 
Sillons vallonnés du col du Sabot (vallée de l'Eau d'Olle, Savoie)

Les sillons du col du Sabot (vallée de l'Eau d'Olle, Savoie).

Les bourrelets 1 et 2 encadrent un sillon vallonné, alors que le bourrelet 3 possède une ossature de roche en place.

Repère 4 : col du Sabot

 
Sillons vallonnés au col de la Lauzette (Sud Vercors)

Enfin, des sillons vallonnés assez inattendus, au col de la Lauzette près du col de Menée (Sud Vercors).

 

Voir également les pages suivantes :


Mise à jour le Samedi, 21 Février 2015 16:26